De la théorie ou du savoir ?

10563120_808394959195244_867914778433402191_n

Nous observons dans le monde une évolution constante de nos conditionnements culturelles, des idées, des opinions, le jeu des émotions et manipulations…

Comment, sachant que nos pensées sont les fruits de nos sociétés, vérifier la cohérence et la pertinence d’un discours ?

Pour valider ce qui vous est enseigné, il vous suffit de vérifier auprès d’une autorité compétente ! (cf: cnrtl)

On peut nous expliquer pour nous faire comprendre,
mais les chiens sont incapables de comprendre ce qu’on nous explique !

Les chiens ne comprendront jamais les significations et les sens (sémantique) des termes employés pour nous expliquer !

Ce sont des chiens pas des humains, il est préférable de comprendre comment ils apprennent pour savoir comment leur apprendre

Vouloir faire comprendre à un chien c’est de l’anthropomorphisme !

Premièrement nous devrions différencier la compréhension, le savoir et la théorie.

Parce-que qu’on nous explique les comportements canins et mécanismes d’apprentissages, nous vérifions ce qui est enseigné depuis des années !

On nous parle avec des mots qui ont une définition et un sens précis, donc la première des choses à faire, c’est vérifier ce qui est exprimé en validant l’usage de tel ou tel terme !

Nous utilisons des mots et des exemples concrets pour expliquer (faire comprendre)…

Quelques exemples concrets :

les contraintes ne sont pas des violences : la laisse, les clôtures, regarder les dents, mettre sur le dos pour développer la confiance…

La violence peut être nécessaire à la survie (pour la prédation ou se défendre dans la nature), ou indépendante de notre volonté (les conditions climatiques), ou cela peut être : les mensonges, les abus de confiance et autres manipulations (les sophismes, l’éthique, la politique, le vénal…).
Le cognitif c’est du savoir (les rosiers piquent et l’eau mouille).
Les chiens ne peuvent pas percevoir les notions morales des punitions ni des sanctions ni même des récompenses, Il s’agit d’autre chose…
La hiérarchie est un mot avec une définition précise, ce n’est ni de l’obéissance ni une théorie, mais une simple classification à un instant T en rapport aux ressources pour ce qui concerne nos chiens ! (Lorsqu’on a compris, on anticipe et on évite les sinistres ! ).
Le dressage permet de créer les réflexes conditionnés, ce qui n’est pas de la compréhension…

Les motivations c’est pas que du positif, les chiens font les sinistres !
Le positif n’existe pas sans le négatif…

Un éducatif canin antinomique qui fait des chiens équilibrés !

L’éducation de nos compagnons résulte d’un équilibre éducatif !

Pour l’obtention d’un chien aux comportements appropriés…

Éduquer, c’est savoir utiliser l’ensemble

de nos connaissances validées !

Pavlov pour les réflexes conditionnés, Skinner pour les associations, les émotions et la communication, l’ensemble des études scientifiques ayant démontrées les mécanismes physiologiques de la psychologie, de la mémoire, des émotions, etc…

Enfin, votre référence linguistique officiel pour vérifier ce qui vous est enseigné !

Apprendre et comprendre les comportements canins

et mécanismes d’apprentissages pour notre autonomie…

06 25 49 83 92 

educali.re@gmail.com

 
Share